23.09.2021
Aide dynamique des apprentis dans le Lötschental

Au fil des semaines, près de 140 apprentis de 14 métiers d'apprentissage différents se relaient dans le Lötschental, à raison d'une semaine par apprenti/e. Ces jeunes, qui effectuent en temps normal leur formation au sein d'un environnement habituel de l'un des douze centres de formation du groupe Marti, sont confrontés à des défis d'un genre nouveau dans le cadre du martifuture camp. 

Ils y font l'expérience de la collaboration intergroupes et, grâce à la mixité ciblée, d'un échange et d'une cohésion uniques entre les différents métiers d'apprentissage et régions linguistiques. Dès le dimanche après-midi, les apprentis et les accompagnateurs arrivent sur place avec le train et CarPostal; après une brève séance d'informations quant à la structure du camp et un tour de présentation, le groupe est amené vers le lieu d'hébergement à Blatten. Le premier souper commun est l'occasion de passer une bonne soirée.

Le lendemain – comme les jours qui vont suivre –, la journée commence dès 06h15 avec le déjeuner. A 07h00, les apprentis sont rassemblés et répartis en différents groupes avant d'être envoyés sur les lieux d'intervention effectifs où des travaux sont nécessaires. Chaque apprenti/e reçoit en outre sa «mission» journalière, par exemple la gestion de la trousse de secours ou du sac à dos avec les boissons. Les groupes emmènent avec eux leur dîner directement sur place et le mangent pour la plupart à l'extérieur, en pleine nature. Vers 17h00, les apprentis rentrent à l'hébergement avant de partager un repas commun à 18h30. Les apprentis ont ensuite quartier libre pour la soirée. Le vendredi après-midi, les jeunes prennent le chemin du retour, leurs bagages spirituels chargés de nouvelles impressions et des souvenirs de leur participation à un formidable projet de groupe au cœur d'un paysage montagneux fantastique. Ils repartent peut-être aussi non sans une certaine fierté pour peu qu'ils aient réussi à faire abstraction de la barrière linguistique et à nouer des liens avec des apprentis originaires de cantons où la langue diffère.

Aucune journée ne ressemble à la précédente malgré l'instauration d'un cadre et d'une organisation élaborés. Les responsables autochtones répartissent le travail en fonction des priorités et de la disponibilité des ressources et des machines. C'est ce que montre un instantané pris au début du mois de septembre 2021. Près de la moitié des apprentis, répartis en deux groupes, œuvre à la création de nouveaux bisses dans le Tellialp. Le premier groupe se rend dans une carrière sur les hauteurs du Tellistaffel, y recherche des pierres adéquates et les fend à l'aide de forets à pierre et de marteaux pour leur donner une taille adaptée. A 500 mètres de là à vol d'oiseau, le second groupe met à profit ces pierres pour rénover les nouveaux bisses en direction de Weissenried. Sur ce tronçon, le transport des pierres peut uniquement être réalisé par voie aérienne avec le concours d'hélicoptères. Le midi, tous les apprentis se réunissent le temps d'une pause-repas partagée au Tellistaffel et reprennent des forces avant de retourner sur les deux sites d'intervention, accessibles à pied uniquement. Les jeunes sont encadrés et accompagnés par un responsable autochtone expérimenté de Forst Lötschental.

La seconde moitié des apprentis passe la journée de l'autre côté de la vallée à remettre en état des sentiers de randonnées sur les hauteurs de Wiler. Le responsable présent sur site, un collaborateur de Lötschental Infrastruktur, profite de l'occasion et soustrait deux apprentis de leur lieu d'intervention pendant une heure. Sur les hauteurs de Lauchernalp, à plus de 2000 mètres d'altitude, ils installent ensemble un nouveau banc en bois face à la vue imprenable et se félicitent, sourire aux lèvres. Pour ce responsable aussi, les apprentis constituent un plus; il se réjouit chaque année de ces semaines d'aide et du contact avec les jeunes professionnels du groupe Marti. Les interventions des apprentis au Lötschental suscitent de manière générale un intérêt et une reconnaissance toujours plus marqués auprès des autochtones. En un mot: un projet gagnant-gagnant pour tous les participants. Gageons qu'il en sera de même en 2022! 

 
Marti Gruppe
Seedorffeldstrasse 21
3302 Moosseedorf
+41 31 388 75 75

IT-Support