Sichbeton im Lichthof des Swiss Tropical and Health Institute
24.06.2020
Béton apparent structuré du bois de conifères

Le nouveau bâtiment de l'Institut Tropical et de Santé Publique Suisse à Allschwil près de Bâle n'est pas un chantier particulièrement imposant. Cent mètres de long, trente mètres de large et quatre étages de haut. Le bâtiment fait partie du BaselLink, où seront basées les entreprises "Sciences de la vie". Le centre de l'institut est un hall central avec des escaliers en colimaçon ; les plafonds reposent sur des colonnes. Beaucoup d'air et de lumière pour ce centre de recherche de renommée internationale. Les equipes de Marti Basel ont achevé le gros œuvre du bâtiment à la mi-mai.

Ce n'est qu'au deuxième coup d'œil que les particularités deviennent apparentes. C'est le béton qui a la structure de bois brut raboté. Les veinures et chaque branche sur les étroits panneaux de coffrage ont été imprimées dans le béton. On croirait même reconnaître certaines fibres.

Enorme quantite de travail pour le coffrage

Ce type de coffrage était encore utilisé dans les années 1970. Le contremaître, Basilio Soares, dit : "C'était nouveau pour nous." Les étroits panneaux vont du sol au plafond et mesurent jusqu'à 4,5 mètres de long, mais ne font que dix centimètres de large. La quantite de travail pour ce coffrage était énorme, des centaines de lattes ont été utilisées pour chaque mur.

Il en va de même pour les longues et étroites nervures des plafonds, dont certaines supporteront les fenêtres du hall central. "Il nous a fallu deux jours pour le coffrage de chaque nervure" dit Basilio Soares. Partout où des courbes sont maintenant visibles, la structure des plinthes de trois à quatre centimètres de large est devenue apparente dans le béton.

Neuf mois pour le gros œuvre

Plus complexe encore a été la construction des escaliers en colimaçon qui relient les étages du hall central. Au lieu d'utiliser comme d'habitude des éléments préfabriqués, les escaliers sont fabriqués en béton coulé sur place. Les 60 personnes de l'équipe de Marti Bâle ont construit le gros œuvre en 9 mois seulement.

À l'occasion fête de fin de travaux, Jürg Utzinger, directeur de l'Institut Tropical, a déclaré : "Nous attendons avec impatience ce nouveau bâtiment phénoménal et notre nouveau domicile à Allschwil !"

Construit pour la science

L'Institut Tropical de Bâle est actuellement réparti sur sept sites. Ce n'est pas optimal pour un centre de recherche de plus de 700 employés. Le nouveau bâtiment pourra accueillir 900 postes de travail, des auditoriums, des salles de cours et une cafétéria.

Plus d'infos (en allemand):

BaselLink

Bericht Richtfest

 
Marti Gruppe
Seedorffeldstrasse 21
3302 Moosseedorf
+41 31 388 75 75

IT-Support